Consécration de la maison sainte Philomène au Cœur Immaculé et Douloureux de Marie

Consécration de la maison sainte Philomène et de ses membres au Cœur Immaculé et Douloureux de Marie.

Nous recourons à Vous, ô Immaculée Mère de Dieu, en cette heure tragique de l’humanité et, plus encore, au sein de ces ténèbres qui éclipsent l’Église. Vous qui autrefois, debout au pied de la croix, pendant les heures de ténèbres qui couvraient alors le monde, avez compati si intimement aux souffrances de votre divin Fils, comment ne compatiriez-vous pas aujourd’hui à la Passion de l’Église son Corps Mystique !

Tandis qu’au dehors l’erreur et le vice se répandent partout sur le monde, c’est au sein même de l’Église que le venin des erreurs de l’antique serpent empoisonne d’innombrables âmes, égarant les unes et maintenant les autres hors de l’unité de la vraie foi et de l’unique Arche du Salut.

Au milieu de tant de désolations, il a plu à Dieu de nous réunir ici-bas dans cette humble maison, pour combattre le combat de la foi, la conserver, la défendre et la répandre, afin que par vos mérites, Vierge Sainte, et par ceux de votre divin Fils, nous puissions faire notre salut en travaillant au salut de nos frères. Mais, conscients de notre faiblesse, nous nous tournons aujourd’hui vers Vous, Vierge Puissante, Secours des Chrétiens. Devant l’ampleur de notre mission, nous défiant de nos propres forces, nous voulons nous placer sous votre maternelle et puissante protection, ô Vierge redoutable comme une armée rangée en bataille, Vous qui avez reçu dès le commencement la promesse d’écraser la tête du serpent. Au milieu des dangers qui nous menacent, nous supplions Dieu de daigner sceller par Vous, digne fille du Père, glorieuse Mère du Fils et très pure Epouse du Saint-Esprit notre vocation à servir Son Eglise, ô Arche d’Alliance !

C’est pourquoi, ô Vierge Immaculée, bénie entre toutes les femmes, nous nous prosternons aujourd’hui aux pieds de votre trône de grâce, et désireux d’accroître votre louange et votre gloire; afin de joindre notre petite part à l’amour filial du Christ votre Fils envers Vous, notre très douce mère, nous Vous consacrons, au titre très spécial de votre Cœur Immaculé et Douloureux, et d’une manière irrévocable, notre maison, et ses membres, et toute sa famille spirituelle, ses bienfaiteurs passés, présents et à venir.

Et afin que Vous soyez désormais la Souveraine de notre maison, par un acte de donation perpétuelle entre vos mains, nous Vous offrons et remettons tous nos biens afin que Vous en soyez la vraie Propriétaire; nous Vous livrons et consacrons nos corps et nos âmes, tout nous-mêmes, afin que Vous disposiez de nous à votre gré. Les âmes également qui nous sont confiées, nous vous les livrons pour que vous les gardiez sous votre tutelle maternelle, nous Vous confions et abandonnons enfin notre apostolat, afin qu’il soit désormais votre apostolat, ô Reine des Apôtres !

Notre communauté est dès lors votre domaine; tenez-la si fermement, ô Tour de David, qu’elle ne puisse jamais s’écarter du bon chemin. Gardez, ô Vierge Fidèle, chacun de ses membres inébranlablement attachés à Vous, et par vous à notre Sauveur, à la Foi en sa divine Vérité, à l’Espérance en son infini Bonté, et surtout à la sainte vertu de Charité. Gardez notre foi virginale, ô Vierge très pure, Vous qui avez reçu le pouvoir d’exterminer toutes les hérésies ! Conservez nous, ô Pleine de Grâce, le Saint Sacrifice de la Messe, renouvellement du Sacrifice de la Croix, du Sacrifice de notre Rédemption, source de toutes les grâces divines, et gardez nous toujours fidèles à lui. Faites fleurir parmi nous, ô Reine de tous les saints, la sainteté sacerdotale, religieuse et familiale.

Gardez notre Communauté, ô Mère de la divine Grâce, comme un rameau fructueux et toujours vivant de la Sainte Église Catholique et Romaine. Obtenez-nous, ô Refuge des pécheurs, la grâce d’être un instrument toujours plus docile et plus apte entre les mains de Dieu pour le salut du plus grand nombre d’âmes possible. Et afin que nous puissions reconnaître que vous avez exaucé nos prières, ô Vierge Clémente, affermissez-nous dans nos bonnes résolutions, défendez-nous contre les esprits de malice qui cherchent à détourner les âmes de leur unique Sauveur, ô Vous la Reine des Anges en qui le démon ne trouva jamais rien qui lui appartienne, faites-nous sentir la plénitude de grâce que Dieu vous a donnée et refoulez ces esprits de malice en enfer, accordez-nous de marcher dignement sur vos traces, et envoyez-nous beaucoup de ces saints ouvriers que le divin maître appelle à sa Moisson.

Ô Reine élevée aux Cieux, à l’exemple et à la suite de votre serviteur l’Apôtre Saint Paul, nous voulons faire profession de combattre le bon combat, le combat spirituel, d’achever notre course, courant dans la voie des commandements divins, de garder et de servir la foi, travaillant à la conserver à la nourrir, à la répandre, pour qu’au jour du renouvellement de toutes choses, nous puissions recevoir du Seigneur la couronne de justice promise à tous ceux qui désirent et procurent son avènement.

Ainsi soit-il.

Cœur Immaculé et Douloureux de Marie, intercédez pour nous. x3

(D’après Mgr Marcel Lefebvre, 8 décembre 1984)

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.