Petit mois de saint Joseph – 28ème jour. Mort de saint Joseph

L’humble vie de Nazareth allait prendre fin, et les merveilles de la vie publique de Jésus allaient commencer. Dieu ne permit pas à saint Joseph d’en être le témoin, pas plus qu’il ne lui accorda la consolation de rester pour assister Jésus et Marie dans les cruelles épreuves qui allaient suivre.

Ah! qu’il en dut couter à Joseph de partir de ce monde, de quitter Jésus et Marie au moment où il aurait pu leur épargner bien des épreuves et des tristesses ; ou du moins de ne pouvoir les partager avec eux !

Et il mourait non pour aller au ciel, mais descendre dans les limbes, où il attendrait la visite de son Jésus, privé de sa vue et de sa présence.

Pour bien comprendre l’étendue du sacrifice demandé alors à saint Joseph, il faudrait mesurer son amour pour Jésus et peser ce qu’était pour son âme sainte la jouissance de posséder Jésus depuis trente ans.

Il s’endormit, soumis et résigné, du sommeil des justes, dans les bras et entouré des tendresses de Jésus et de Marie. Oh ! puissions-nous comme saint Joseph voir à notre mort la sainte Face de Jésus et le doux visage de Marie !

Pratique. – Demander à saint Joseph de nous obtenir du Cœur sacré de Jésus la grâce de mourir de la mort des justes.

Cet article a été publié dans Non classé, Piété. Ajoutez ce permalien à vos favoris.