Petit mois de saint Joseph – 24ème jour. Saint Joseph perd Jésus.

Jésus avait grandi sous la garde de Marie et de Joseph, et le temps était venu où il devait, selon la Loi, visiter Jérusalem à la fête de Pâque. La sainte Famille franchit donc, avec les trois étapes que demandait la distance, les trente lieues qui séparaient Jérusalem de Nazareth. Après les fêtes, la longue file des caravanes sortit de la ville en chantant les hymnes consacrés. La caravane de Galilée s’arrêta vers le soir à Béeroth, et ce ne fut qu’alors que Joseph et Marie s’aperçurent de l’absence de Jésus. Leur alarme fut vivre, car la Judée était alors pleine de séditions. Joseph et Marie retournèrent aussitôt à Jérusalem, mais leurs recherches pendant deux jours et deux nuits sur la route et dans la cité sainte furent vaines.

Jusqu’alors Joseph avait souffert à côté de Jésus, mais maintenant Jésus est absent ; les autres douleurs lui venaient des hommes et du monde, et cette fois c’est Jésus lui-même qui l’afflige. Vivre sans Jésus, même un instant, c’était pour Joseph une souffrance qui surpassait toutes les souffrances ; et cette agonie de son amour, cette désolation de son âme dura trois jours. Ce fut là sans doute de toutes ses angoisses la plus pénible ; aussi ne peut-il se consoler.

Pratique – Demandons à saint Joseph de nous obtenir du Cœur sacré de Jésus la grâce de ne jamais nous séparer de Dieu pas le péché.

Cet article a été publié dans Piété. Ajoutez ce permalien à vos favoris.