Petit mois de saint Joseph – 22ème jour. Saint Joseph victime du Sacré-Cœur

La sainteté est le résultat de l’imitation de Jésus-Christ notre divin Modèle, et, comme toute la vie de Notre Seigneur a été une immolation absolue pour glorifier Dieu son Père et nous sauver, imiter Jésus, c’est se faire victime avec lui. Or, nul Saint, après Marie, n’est entré plus que Joseph dans les sentiments et les dispositions de Jésus, nul n’a autant désiré la gloire de Dieu, demandé le règne de l’Amour divin et prié pour le salut des âmes.

Nul n’a pu, autant que saint Joseph, descendre dans l’abîme d’humiliation où vivait Jésus méconnu, outragé malgré son amour infini pour les hommes. Il faudrait le langage des Séraphins pour dire avec quelle ardeur il demandait à partager l’immolation de Jésus, lorsqu’il le portait dans ses bras, le pressait contre son cœur et ressentait les élans d’amour de ce divin Cœur demandant aux hommes un peu de cet amour qu’il venait acheter au prix de la mort du Calvaire. Ses désirs pour le triomphe de l’adorable Victime devenaient un incendie qui le consumait en le faisant inexprimablement souffrir.

O saint Joseph, admirable victime du Cœur de Jésus, apprenez-nous à ne vivre que pour Jésus et à souffrir pour son amour.

Pratique. – Demander à saint Joseph de nous obtenir du Cœur sacré de Jésus l’esprit d’immolation pour l’amour de Jésus et pour le salut des âmes.

Cet article a été publié dans Piété. Ajoutez ce permalien à vos favoris.