Petit mois de saint Joseph – 20ème jour. Saint Joseph Consolateur du Sacré-Cœur

Saint Joseph vivait incliné vers le Cœur de Jésus dont il méditait sans cesse la Charité et la miséricorde.

A l’amour du Cœur de Jésus méconnu, ignoré, outragé, il se livrait sans réserve pour étancher sa soif des âmes et le consoler de l’ingratitude des hommes. Il l’entourait de son adoration la plus profonde, la plus humble, la plus constante pour le dédommager de la négation, de l’indifférence, des outrages des ignorants et des pervers. Il ouvrait tout entière son âme à l’action sanctifiante de Jésus auquel tant d’âmes devaient rester fermées. Il reconnaissait, il louait, il glorifiait par les protestations du dévouement le plus absolu la divinité de Jésus en réparation des blasphèmes qui attristaient son divin Cœur. Il offrait les labeurs de sa vie, les angoisses de son âme en faveur des égarés qui outrageaient Jésus, et il aurait voulu donner mille et mille vies pour épargner à son bien-aimé toutes ses souffrances. Chaque soupir de sa vie, chaque battement de son cœur étaient un acte d’amour consolateur.

Pratique. – Demander à saint Joseph de nous obtenir du Cœur sacré de Jésus l’esprit de réparation pour consoler ce divin Cœur des outrages qu’il reçoit.

 

Cet article a été publié dans Piété. Ajoutez ce permalien à vos favoris.