Petit mois de saint Joseph – 15ème jour. Saint Joseph et la fuite en Égypte.

Les mages s’étant retirés, l’Ange du Seigneur apparu à Joseph durant son sommeil et lui dit :  » Levez-vous, prenez l’Enfant et sa Mère, et fuyez en Égypte.  » Il était encore nuit ; Joseph s’étant levé, prit l’Enfant et sa Mère et partit.

Quelle obéissance simple, soumise, prompte !

L’Ange a parlé, Joseph ne connaît qu’une chose : la volonté de Dieu. Sans hésiter à cause de l’heure ; sans s’inquiéter de la difficulté du voyage, sans se demander comment il pourra, avec sa jeune Épouse et ce petit enfant de quelques semaines, atteindre cette contrée éloignée ; sans avoir souci de ce que pourra avoir de pénible le séjour au sein d’une nation idolâtre ; Joseph s’abandonne, avec une tranquille confiance, aux soins de la divine Providence, et il s’éloigne de Bethléem, emmenant avec lui en exil Jésus et Marie.

Rien ne peut, même en passant, troubler la sérénité de sa paix, parce qu’il voit en tout et partout la main de Dieu notre bon Père.

Que de souffrances et de tristesse nous nous épargnerions, si, à l’exemple de saint Joseph, nous avions une soumission plus confiante aux desseins cachés de la Providence !

Pratique. – Demander à saint Joseph de nous obtenir du Cœur sacré de Jésus un grand esprit de confiance en la bonté de Dieu.

Cet article a été publié dans Piété. Ajoutez ce permalien à vos favoris.