Petit mois de saint Joseph – 13ème jour. Saint Joseph au temple

Au quarantième jour qui suivit la Nativité, Joseph et Marie vinrent à Jérusalem pour consacrer Jésus au Seigneur et offrir le sacrifice des pauvres.

Combien Joseph nous paraît grand encore dans ce mystère ! Jésus vient s’offrir solennellement à son Père comme Victime de rédemption, d’expiation et de salut, et il y vient porté, présenté par Marie et Joseph. Et si saint Joseph avait pu ne point soupçonner jusqu’où irait l’immolation du Saveur, le saint vieillard Siméon le lui fait pressentir comme à Marie : l’annonce prophétique que ce divin Enfant serait l’objet d’une contradiction inouïe et comme l’occasion de la ruine d’un grand nombre fondit sur son âme comme un torrent de lumière et de douleur. Son cœur ressentit le contre-coup du glaive qui transperça le Cœur de Marie, et de ce jour il but au calice amer de la Passion du Sauveur Jésus.

A côté de cette grande douleur saint Joseph eut la douce consolation d’entendre Siméon et la prophétesse Anne saluer en Jésus la divinité du Christ, le Rédempteur d’Israël. Leurs transports étaient l’annonce du tressaillement de bonheur et d’amour des âmes prédestinées.

Pratique. – Demander à saint Joseph de nous obtenir du Cœur sacré de Jésus l’esprit d’abandon et de conformité à la sainte volonté de Dieu.

Cet article a été publié dans Piété. Ajoutez ce permalien à vos favoris.