Petit mois de saint Joseph – 4ème jour. Fidélité de saint Joseph

Grandes étaient les grâces et les faveurs célestes que chacune des Personnes de l’adorable Trinité communiquait à l’âme de saint Joseph, mais admirable aussi était la fidélité du Saint à y correspondre.

Sans cesse attentif à tous les mouvements de la grâce, il en suivait tous les attraits, et son âme s’élevait constamment, de plus en plus riche et de plus en plus sainte.

Son cœur tout détaché de la terre était fixé en Dieu, et son esprit, son intelligence, sa mémoire étaient absorbés à étudier, à adorer, à suivre la sainte volonté de Dieu. De sorte que lorsqu’il plût à Dieu de mettre en ses mains le dépôt qu’il voulait lui confier, saint Joseph était prêt.

Sa pureté parfaite pouvait recevoir à garder la virginité inviolable de Marie. Il était digne de respirer le parfum embaumé du lis sans tache dont la beauté allait réjouir la terre. Ses mains pouvait servir d’appui à cette tige dont la fleur serait Jésus. Sa charité parfaite offrait au Cœur de Jésus et au Cœur de Marie une atmosphère convenable d’humilité, de saint recueillement, de paix et d’amour.

Pratique – Demander à saint Joseph de nous obtenir du Cœur sacré de Jésus la grâce de l’imiter dans sa vie d’union et d’amour avec Jésus et Marie.

Cet article a été publié dans Piété. Ajoutez ce permalien à vos favoris.